LA BEAUTE DU MONDE

Une épopée étourdissante

Qui connaît Martin Johnson et sa femme Osa? Le premier, ami de Jack London, fut un prince du cinéma animalier. La seconde inspira au cinéma l’héroïne de King Kong. Michel Le Bris, dont on connaît le goût pour le voyage et l’Ailleurs, signe ici une fresque puissante qui ressuscite ce couple, deux figures emblématiques de l’aventure en terre africaine dans les années 20.

Roman de Michel Le Bris
Editions Grasset

:: L’histoire ::
Ils furent, dans les années 20, les grandes stars de l’aventure. Lui, Martin Johnson, compagnon dans sa jeunesse de Jack London, inventa le cinéma animalier. Elle, Osa, la plus glamour des risque-tout, inspira l’héroïne du film King Kong. D’eux, Hemingway écrivit qu’ils furent les premiers à briser les clichés sur  » l’Afrique des ténèbres « . Martin et Osa étaient, pour toute l’Amérique, les  » amants de l’aventure « . En 1938 Winnie, écrivaine débutante, est chargée d’écrire la biographie d’Osa, veuve désormais, beauté flétrie réfugiée dans l’alcool, toujours hantée par le mystère de la beauté du monde… Du New York des  » roaring twenties  » à la splendeur d’un Kenya des premiers âges de la Création, de la Table Ronde de l’Algonquin, où Dorothy Parker fut la marraine d’Osa, aux clubs de Harlem où s’inventait le style  » jungle  » quand la modernité la plus radicale flirtait avec notre  » part sauvage  » : à travers le destin d’une femme, c’est toute la fièvre d’une époque que Michel Le Bris nous fait revivre dans ce roman au souffle exceptionnel.
sources : ©Grasset 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This