Le fabuleux destin de Jeanette Power

Romancier, Claude Duneton est aussi philologue et historien du langage. On lui doit, entre autres, « Le Bouquet des expressions imagées », « Parler croquant », « Histoire de la chanson française », « Le Monument » et, bien sûr, « La Puce à l’oreille » et « Loin des forêts rouges » (Denoël, 2005). Avec « La Dame de l’Argonaute », il nous propose un magnifique roman historique racontant l’histoire «vraie» d’une obscure petite ouvrière brodeuse devenue par miracle Jeannette Power, géniale naturaliste ayant inventé les premiers aquariums…

Roman de Claude Duneton
Editions Denoel

:: L’histoire ::
1812. C’est au milieu d’un troupeau de bœufs et avec comme chaperon un maquignon cousin de son père que l’adolescente Lili Villepreux quitte sa Corrèze natale pour tenter sa chance à Paris… Adoptée par une ouvrière farouchement antinapoléonienne qui lui apprend te métier de brodeuse, la petite provinciale découvre l’univers du théâtre grâce à de menus travaux réalisés gratuitement pour des comédiennes en vogue… Autodidacte tenace et surdouée, ouvrière inclassable et élégante, elle s’émancipe au fil des années jusqu’à son mariage en Sicile avec un riche négociant anglais : James Power. Bientôt passionnée par la vie sous-marine, la jeune femme plonge d’étranges cages dans la mer et s’impose comme la fameuse  » Dame de l’Argonaute « , inventeur de l’aquarium… Mettant en scène avec une rigueur ethnologique langage, culture populaire et façons de vivre des Français au déclin de l’Empire et au début de la Restauration, Claude Duneton dévoile à travers ce roman historique la vie fascinante et méconnue d’une pionnière scientifique de génie, traversant les soubresauts d’un XIXe siècle en pleine ébullition.
sources : © Denoel 2009

Laissez un commentaire