LA DANSE DES ILLUSIONS

Les aventures de Louis Denfert, le détective du cinématographe, T2

Brigitte Aubert, programmatrice de cinéma, après avoir publié une quinzaine de thrillers (aux Editions du Seuil), dont « La Mort des bois » qui a obtenu le Grand Prix de littérature policière en 1997, s’essaie aujourd’hui au polar historique et signe aux Editions 10/18 les deux premières aventures d’une série au long cours. Après « Le miroir des ombres » où Louis Denfert, le journaliste détective mène à bien sa première enquête dans le milieu des premiers inventeurs du cinématographe, le voici trois ans plus tard confronté à d’autres crimes…

Roman de Brigitte Aubert
Editions 10-18

:: L’histoire ::
Lors de l’extraordinaire vague de froid qui s’abat sur Paris pendant l’hiver 1895, le jeune reporter Louis Denfert découvre le corps sans vie d’un petit ramoneur en bord de Seine. L’enfant n’a pas succombé à une mort naturelle et Louis apprend bientôt qu’une rumeur enfle dans les bas-fonds de la capitale : un homme en frac et en haut-de-forme, surnommé le Vicomte, rôderait dans Paris, attirant les enfants des rues à bord de son fiacre sous prétexte de leur montrer un fabuleux jouet optique… Tandis que les inventeurs de tout poil se livrent une bataille acharnée pour mettre au point le cinématographe, l’intrépide reporter se lance dans une traque sans merci, du Moulin-Rouge aux ors délabrés du carnaval de Venise, à la recherche d’une mystérieuse caméra et d’un pervers assoiffé de sang. Mais dans les brouillards métiphiques de la lagune, il s’avère plus insaisissable qu’un démon…
sources : © 10-18 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This