Un premier roman délicat et profond

« La faute de goût » est un récit de vacances dans le havre de paix d’une demeure familiale restée, pour toute la famille, l’incontournable lieu de rendez-vous de l’été.

Roman de Caroline Lunoir
Editions Actes sud

::L’histoire ::
Fresque miniature d’un 15 Août dans une demeure familiale de la bourgeoisie traditionnelle, où transparaît – d’extérieurs en intérieurs, de plein jour en contre-jour – le portrait d’une génération qu’aucun feu ne soutient, qu’aucune révolte ne consume et qui pose sur le monde un regard lucide et désabusé.
sources : ©Actes sud 2011

Laissez un commentaire