LA FILLE DE L’ARCHER

Une histoire passionnante

Doué d’une imagination surprenante, Serge Brussolo est considéré par la critique comme un conteur hors pair, à l’égal des meilleurs auteurs du genre, et certains n’hésitent pas à lui trouver une place entre Stephen King et Mary Higgins Clark. Il a notamment reçu le prix du roman d’aventure 1994 pour « Le Chien de Minuit » (éditions du Masque), le prix RTL-Lire pour « La Moisson d’hive »r (Denoël, puis Folio) et le prix Paul-Féval, décerné en 2004 pour l’ensemble de son œuvre par la Société des Gens de Lettres.

Roman de Serge Brussolo
Editions Fleuve Noir

::L’histoire ::
Au début de la Guerre de Cent ans, à une époque où la mode est aux jardins zoologiques insolites, une troupe de baladins fait profession de montreurs de monstres, exploitant la crédulité des spectateurs en exposant de faux monstres fabriqués en secret. Ainsi, un simple orang-outan est présenté comme un émissaire des peuples de la lune. Hélas, l’Eglise évente la supercherie. L’homme tombé de la lune qui assurait la fortune de la troupe est arrêté et brûlé sur le bûcher, laissant ses compagnons ruinés. C’est alors que les forains entendent parler d’un chevalier obsédé par les animaux légendaires, qui collectionne les bêtes rarissimes. Walla, une jeune fille accueillie par le groupe quelques années plus tôt avec son père, jadis archer, propose de lui offrir ses services. Jusque-là protégée par son père craint et respecté, venu de contrées étrangères et barbares, elle se sent esseulée et menacée à la mort de ce dernier. Pourtant, quand elle essaie de chasser avec l’arc et les flèches de son père, elle semble avoir hérité de son don. Jamais elle ne rate sa cible. Et pour assurer sa survie et celle de sa troupe elle acceptera d’être la chasseresse de ce mystérieux chevalier. Quitte à se jeter dans la gueule du loup…
sources : ©Fleuve Noir 2012

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This