Un beau portrait de femme

Depuis « Et l’aube vient après la nuit « (Belfond, 1982 ; Presses de la Cité, 1998) jusqu’à « La Fille du loup » (Presses de la Cité, 2012), Barbara Wood est considérée comme l’un des meilleurs auteurs de sagas romanesques.

Roman de Barbara Wood
Editions Presses De La Cite

::L’histoire ::
Royaume d’Ougarit, actuelle Syrie, XVe siècle avant notre ère. Parce qu’elle a déplu à Jotham, son prétendant, un homme aussi vicieux que puissant, Leah a provoqué involontairement la chute de sa famille. Heureusement, elle possède un don : celui de soigner grâce aux plantes. Devenue la guérisseuse attitrée du roi Shalaaman dont elle a sauvé la vie, Leah espère bien obtenir un jour le retour en grâce des siens. L’histoire va lui en offrir l’occasion. En effet, enlevée par les troupes du pharaon Thoutmôsis III qui projette d’envahir la région et de réduire le royaume en esclavage, Leah se retrouve en possession d’informations stratégiques précieuses sur l’offensive égyptienne imminente. Aidée de son compagnon, le scribe Daveed, la guérisseuse parviendra-t-elle à changer le destin de son peuple ?
sources : © Presses De La Cite 2013

Laissez un commentaire