Une hypothèse cohérente

Linguiste, Professeur émérite de l’université d’Hawaï, connu internationalement pour ces travaux sur l’origine du langage, et plus particulièrement pour sa définition du protolangage qui a pu être la forme de communication d’Homo Erectus, Derek Bickerton, fera une rencontre exclusive en France ce 2 octobre prochain au Palais de la Découverte, en compagnie de Etienne Klein.

Essai de Derek Bickerton
Editions Dunod

::L’histoire ::

Cet ouvrage s’adresse à un large public. Alliant critique vigoureuse des vieilles idées et théories fougueuses mais sérieuses, Il s’attache à déterminer les conditions d’apparition du langage chez les hominidés et s’appuie pour cela sur une approche de l’évolution biologique relativement récente, la théorie de construction de niches. Partant d’une niche probable occupée par les hominidés, l’exploitation des charognes de gros mammifères, il tire la nécessité de l’apparition d’une forme de communication à la fois délocalisée et combinable (qui donc pourra ultérieurement aboutir à un langage). L’auteur élabore ainsi une hypothèse cohérente, susceptible d’expliquer ce que beaucoup appellent « le problème scientifique le plus ardu qui soit ».
sources : © Dunod 2010

Laissez un commentaire