Un roman plein d’humanité

Très remarqué pour « L’Écrivain de la famille », son premier roman, Grégoire Delacourt, publiciste, nous montre qu’il sait dépeindre avec tendresse et lucidité la vie des gens ordinaires dans ce nouveau roman qui a tout pour plaire.

Roman de Grégoire Delacourt
Editions JC Lattès

::L’histoire ::
Jocelyne, dite Jo, rêvait d’être styliste à Paris. Elle est mercière à Arras. Elle aime les jolies silhouettes mais n’a pas tout à fait la taille mannequin. Elle aime les livres et écrit un blog de dentellières. Sa mère lui manque et toutes les six minutes son père, malade, oublie sa vie. Elle attendait le prince charmant et c’est Jocelyn, dit Jo, qui s’est présenté. Ils ont eu deux enfants, perdu un ange, et ce deuil a déréglé les choses entre eux. Jo (le mari) est devenu cruel et Jo (l’épouse) a courbé l’échine. Elle est restée. Son amour et sa patience ont eu raison de la méchanceté. Jusqu’au jour où, grâce aux voisines, les jolies jumelles de Coiff’Esthétique, 18.547.301€ lui tombent dessus. Ce jour-là, elle gagne beaucoup. Peut-être.
sources : © JC Lattès 2012

Laissez un commentaire