Deux belles histoires de femmes

Comment une femme accomplie, épouse, mère, libertine et une nonne peuvent-elles se comprendre et se faire écho ? Peut-on se renier par amour ? Ou retrouver espoir dans le corps de l’autre ?
Voyageuse infatigable avec Paris pour port d’attache, Frédérique Deghelt est journaliste et réalisatrice de télévision. « Après La vie d’une autre » (2008) et « La Grand-mère de Jade » (2009), « La Nonne et le brigand » est son troisième roman publié par Actes Sud.

Roman de Frédérique Deghelt
Editions Actes sud

::L’histoire ::
Alors qu’elle se lance dans une relation passionnelle avec Pierre, un homme rencontré dans un aéroport, Lysange est invitée par un inconnu à venir s’installer dans sa cabane du Cap Ferret. Là-bas, elle trouve le journal de sœur Madeleine, en mission au Brésil dans les années cinquante, prise dans la dualité de la foi et de l’amour. Le lien entre les deux femmes va peu à peu se resserrer.
Comment une femme accomplie, épouse, mère, libertine et une nonne peuvent-elles se comprendre et se faire écho ? Peut-on se renier par amour ? Ou retrouver espoir dans le corps de l’autre ?
Deux histoires de femmes qui s’abîment et se perdent dans leur passion. Chacune avance à rebours de l’autre, équilibristes fragiles mais déterminées. Sensibles, elles sont traversées par toutes les nuances du sentiment amoureux. Malmenées, adorées, les amantes vont déconstruire leur monde et renaître. Aux monologues de Lysange répond la lecture du cahier de sœur Madeleine ; les deux aventures tissent peu à peu une intrigue familiale qui prend ses racines au Brésil et emmène le récit à Paris puis au Cap Ferret où le mystérieux Tomas invite Lysange à venir résider dans sa cabane.
Arrivées au bout d’elles-mêmes, ces deux femmes tenteront d’aimer totalement, malgré la souffrance de Pierre, en dépit de la sauvagerie d’Angel.
La force de « La nonne et le brigand » est insufflée par le murmure brûlant du désir. La langue, enivrée et décomplexée, porte ces deux histoires de femmes audacieuses à la frontière d’elles-mêmes. Frédérique Deghelt signe là un troisième roman sensuel et tourmenté.
sources : © Actes sud 2011

Laissez un commentaire