LA REINE DE PARIS

Le roman de Madame Tallien

Qui mieux que Michel Peyramaure pouvait conter la vie tumultueuse de cette héroïne d’une séduction exceptionnelle, de cette femme fascinante, libre et courageuse, spectatrice privilégiée et actrice à part entière de la Révolution française et de ses suites ? Après la série de portraits qu’il a consacrée aux bandits célèbres (Cartouche, Mandrin et Vidocq), Michel Peyramaure inaugure avec La Reine de Paris une trilogie sur les femmes de la Révolution.


Roman de Michel Peyramaure
Editions Robert Laffont

:: L’histoire ::
 » Quel roman que ma vie !  » confiait Mme Tallien au crépuscule de son existence. De l’Ancien Régime à la Restauration, cette beauté brune espagnole, née Thérésa Cabarrus, a traversé comme une éblouissante comète les heures les plus riches de l’histoire de France. D’un château l’autre – de celui de sa naissance en 1773, à Carabanchel près de Madrid, à celui du Hainaut, où elle finit ses jours en 1835 -, Mme Tallien a rencontré, parfois aimé, les personnages les plus illustres de son temps. Mariée au conventionnel Tallien, elle a également été la maîtresse de Barras et a entretenu une relation orageuse avec Bonaparte, avant de séduire le richissime financier Ouvrard et de s’unir, pour finir, au prince de Chimay. Femme de cœur, elle a permis de sauver de nombreuses vies à Bordeaux, sous la Terreur, et y a gagné le surnom de  » Notre-Dame du Bon-Secours « . Femme de tête, elle a incité Tallien à rejoindre les conjurés contre Robespierre et est devenue pour tous  » Notre-Dame de Thermidor « . Femme d’esprit, elle a côtoyé les  » merveilleuses  » et a été désignée  » Reine de Paris « .
sources : ©Robert Laffont 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This