LA ROUTE DE GLACE

La suite de « La Flèche rouge »

Vous souvenez-vous de Pierre et de Maïa, les héros romantiques de « La Flèche rouge » ?
Dans « La Flèche rouge » (2005), Pierre, un jeune communiste français, tombait fou amoureux d une très belle danseuse du Bolchoï, Maïa, à l occasion d un voyage en train joignant Saint-Pétersbourg à Moscou. Une passion commune que le début de la Seconde Guerre mondiale se chargea de réduire à néant…
Dans « La route de glace », on retrouve Pierre et Maïa, confrontés à leurs sentiments, amour et culpabilité.

Roman de Yves Viollier
Editions Robert Laffont

:: L’histoire ::
Treize ans plus tard, Pierre s’est résigné à reconstruire sa vie et connaît un mariage heureux avec la douce Hélène. Mais quand l’occasion se présente de retourner à Moscou, il ne peut résister : il part retrouver Maïa. Là-bas, les deux amants renouent, l’espace d’une nuit, avec la force dévastatrice de leur amour. Rentré dans son village, Pierre souffre mille morts. Comment peut-il abandonner Maïa ? De quel droit ose-t-il trahir Hélène et le fils qu’elle lui a donné ? Lorsque, quelques années plus tard, Maïa décide de profiter du passage du Bolchoï à Paris pour fuir le régime communiste, Pierre va l’aider sans hésiter. En faisant ce choix, il sait que pour lui et les gens qu’il aime, rien ne sera jamais plus pareil. Ce qu’il ignore, c’est que l’Histoire, une fois de plus, s’apprête à les rattraper…
L’intrigue dramatique s’étend sur trente ans, constamment habitée par les sentiments -amour, culpabilité- des personnages. Un véritable drame antique.
sources : ©Robert Laffont 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This