Un premier roman sur le pouvoir de l’amour maternel

Dans ce roman autobiographique, Sandra Kollender nous entraîne dans un monde surréaliste et lumineux. Elle démontre que dans la vie non seulement tout peut arriver – mais que, surtout, presque tout arrive. Même le meilleur.

Roman de Sandra Kollender
Editions Steinkis

::L’histoire ::
« Neurologique.
Le mot est lâché et le sol commence à se fissurer.
Je reprends peu à peu mes esprits, et je remets tant bien que mal mon fils, évidemment endormi, dans sa combinaison pilote.
Pilote de quoi ? Il n’attrape même pas mon doigt. Il y a des fermetures Éclair partout et je suis aussi calme qu’un vendeur de Red Bull.
Je ne le réalise pas encore, mais l’homme qui est devant moi vient de tuer celle que j’étais. Ma nouvelle vie va bientôt commencer. Je vais devenir une machine. »
sources : ©Steinkis 2012

Laissez un commentaire