Une fresque romanesque et historique

Dans la lignée du « Club des Incorrigibles optimistes » (Goncourt des lycéens 2009) , Jean-Michel Guenassia retrace avec talent le parcours insolite d’un héros malgré lui. On retrouve dans ce roman son art de la narration si particulier, où l’Histoire et l’intime se mêlent dans une fresque captivante et nostalgique. Un trés beau roman.

Roman de Jean-Michel Guenassia
Editions Albin Michel

::L’histoire ::
Paris-Alger-Prague. Des années 30 aux années 80. Des guinguettes de Joinville à la peste d’Alger, de la guerre à l’effondrement communiste. La trajectoire de Joseph Kaplan, fils et petit-fils de médecins juifs praguois, héros malgré lui, fataliste et optimiste à sa manière. Ses amours, ses engagements et ses désillusions. Et la rencontre qui bouleversa sa vie, celle qu’il fit avec un révolutionnaire cubain qui passa quelques temps en 1966 dans son sanatorium des environs de Prague, un certain Ernesto G., guerrier magnifique et déchu, échoué au fin fond de la campagne tchèque après sa déroute africaine.
sources : © Albin Michel 2012

Laissez un commentaire