LA VIE RÊVEE DES GENS HEUREUX

Un roman déroutant et bouleversant

James et Ana essayent depuis des années d’avoir un enfant mais sans succès. Ils se retrouvent tuteur d’un petit garçon de 2 ans, suite à l’accident d’un couple d’amis. Pour James devenir père est une évidence, alors que pour Ana pas du tout.

Roman de Katrina Onstad
Editions Belfond

::L’histoire ::
Au Canada, de nos jours. FIV, traitements hormonaux, aide à la procréation, pendant plusieurs années, James et Ana ont tout essayé pour avoir un enfant. Et puis, petit à petit, la quarantaine approchant, ils se sont résignés. James, en tout cas, a reporté son affection sur son filleul, le petit Finn, qu’il baby-sitte quand l’occasion se présente. Ana, elle, s’est rendue compte que cette course à l’enfant avait peut-être plus à voir avec la pression sociale qu’avec son propre désir profond. Et puis, un jour, le choc : les parents de Finn ont eu un terrible accident de voiture, le père a été tué sur le coup, la mère est dans le coma. Littéralement du jour au lendemain, James et Ana deviennent parents. Si James s’improvise instantanément père dévoué, les sentiments d’Ana sont eux beaucoup plus troubles. Comment créer l’intimité avec un enfant pour lequel on ne ressent rien ? Comment improviser un lien maternel quand on a renoncé à être mère soi-même ? Et comment ne pas projeter sur cet enfant ses propres blessures ? Pour James et Ana, le plus difficile commence : faire une place à Finn tout en préservant leur union…
sources : © Belfond 2014

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This