L’AME DE LA BROUSSE

Un portrait de la société coloniale

Jean d’Esme est un portraitiste sans pitié de la société coloniale. Sous sa plume acérée, il décortique, analyse, monte et démonte les multiples facettes des caractères des hommes et des femmes confrontés à cette société installée au bout du monde intimement convaincue de sa supériorité. Pourtant, dans ce vaste pays à la culture millénaire, ils et elles perdent leurs repères…

Roman de Jean D’ Esme
Editions Kailash

:: L’histoire ::
Nice 1925. Un banal administrateur de l’Indochine un peu rustre et timide est en congé. Emporté malgré, lui dans la vie superficielle et trépidante, des années folles, le voilà éperdument amoureux. Il épouse et emmène sa belle sous les chauds tropiques indochinois où elle va s’attacher à le détruire. Amour, dettes et tourments suivi des affres de la jalousie, peignent le décor de ce roman sombre qui voit sa conclusion à l’ombre des vertes frondaisons de la brousse cambodgienne, dans les volutes de la fumée bleue…
sources : © Editions Kailash 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This