L’ANGE DE WHITECHAPEL

Une héroïne idéaliste et déterminée

L’auteur de « L’insoumise », nous entraîne avec ce second roman, « L’ange de Whitechapel », dans un univers empreint d’une force dramatique captivante dans la grande tradition britannique. Un roman épique, pittoresque, sentimental et historique : un vrai plaisir de lecture.

Roman de Jennifer Donnelly
Editions Belfond

:: L’histoire ::
Londres, 1900.
Son diplôme de médecin en poche, India Selwyn Jones, une riche héritière, décide de renoncer au confort et aux honneurs dus à son rang pour se consacrer aux plus miséreux. Idéaliste et déterminée, elle commence à exercer dans le quartier populaire de Whitechapel et se heurte sans tarder aux pratiques réactionnaires de son supérieur. Ce qui n’entame en rien sa volonté de tout mettre en oeuvre pour soulager au mieux la misère qui l’environne.
C’est dans ce faubourg, le plus mal famé de la ville, qu’elle va sauver la vie de Sid Malone, un célèbre et ténébreux gangster, dont le charme trouble ne la laisse pas insensible. D’autant qu’il est tout l’opposé de son fiancé, Freddie Lytton, un politicien perfide et ambitieux, qui n’a qu’une idée en tête : épouser India pour toucher sa dot et en faire une femme au foyer.
Mais India a une vocation, la médecine, et de grands projets, fonder des dispensaires gratuits, en Angleterre et ailleurs, dans le vaste empire colonial et, pourquoi pas, dans le Nouveau Monde. Prête à tout pour y parvenir, elle va se lancer à corps perdu dans ce grand voyage, semé d’embûches et de drames…
sources : ©Belfond 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This