L’ANGE ESMERALDA

Une réflexion sur la fragilité de l’être

« L’Ange Esmeralda » propose une superbe variation susceptible de constituer une parfaite introduction à l’oeuvre de Don DeLillo pour les lecteurs encore peu familiers à celle-ci, comme d’apporter à ses lecteurs de longue date une nouvelle et significative preuve de la singularité du talent visionnaire d’un écrivain qui est sans conteste l’un des plus grands auteurs américains contemporains. .

Roman de Don Delillo
Editions Actes sud

::L’histoire ::
Les neuf nouvelles rassemblées dans « L’Ange Esmeralda », composées entre 1979 et 2011 et découpées en trois parties chronologiques, définissent comme autant de lignes de crête d’un parcours d’écriture placé sous le signe d’un incessant questionnement sur les incertitudes métaphysiques auxquelles se confronte consciemment ou inconsciemment l’individu en butte aux puissances de la terreur, quelles que soient les formes (spectaculaires ou cryptées) que revêt cette dernière.
sources : © Actes sud 2013

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This