L’AUTRE RIVE DU BOSPHORE

Une fresque captivante, mêlant Histoire et intrigue amoureuse

Une histoire d’amour entre Orient et Occident, tandis que l’Empire ottoman agonise. Le destin tragique et rayonnant d’une jeune femme prise dans le tourbillon de l’histoire et pleinement engagée dans la cause de son pays

Roman de Thérésa Revay
Editions Belfond

::L’histoire ::
Novembre 1918. Istanbul, la ville mythique, est soumise à l’occupation intraitable des Alliés, vainqueurs de la Grande Guerre. Sur les rives du Bosphore, entre Orient et Occident, des choix douloureux s’imposent. Leyla Hanim est la jeune épouse d’un secrétaire du sultan Mehmet VI. Sa belle-mère, une esclave circassienne affranchie du sérail impérial, l’oblige à respecter les coutumes ancestrales. Mais, lorsque leur demeure est réquisitionnée par un officier français et sa famille, cette vie bien ordonnée vole en éclats. De son côté, le capitaine de frégate Louis Gardelle ne résiste pas aux sulfureuses tentations de la cité cosmopolite où affluent les Russes blancs fuyant la révolution bolchevique. Pour les Turcs qui se refusent à la désintégration de leur pays, l’heure est à la résistance. Encouragée par son frère, Leyla s’engage dans la lutte malgré sa peur de l’inconnu et la position de son mari. Sa rencontre avec Hans Kästner, un archéologue de Berlin fidèle au général Mustafa Kemal, bouleverse son existence. L’Anatolie des rebelles devient alors le décor d’un amour interdit. A la lueur des révolutions et à l’aube d’un monde moderne, la Turquie nouvelle émerge des cendres ottomanes, tandis qu’une jeune femme découvre le goût parfois amer de l’indépendance et de la liberté.
sources : © Belfond 2013

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This