Un très bon roman populaire

Le Chêne et le citronnier, deux cultures, deux hommes, deux vies au travers d’une saga qui balaie le XXème siècle et ses plus grands séismes, de la boucherie de 14-18 à l’effondrement de l’URSS !

Roman de Antoine-Pierre Mariano
Editions Jacob-Duvernet

::L’histoire ::
Eugène, grand bourgeois, est né dans les brumes du Nord. José, lui, a vu le jour sous le soleil de la Méditerranée et connu très tôt l’exil pour fuir la misère. Les deux hommes traverseront les violences et les horreurs des deux guerres mondiales, les déchirements de la décolonisation et la confrontation tragique entre les deux blocs tout au long de la guerre froide. Ils seront les témoins des turbulences en Europe centrale et au Moyen Orient ainsi que de la lâcheté des hommes de pouvoir. Eugène y verra d’abord la main des communistes. José le fruit amer de la fatalité.
Les deux hommes se rencontreront à trois reprises tout au long de leur vie. Trois rencontres dues aux facéties du hasard, « le plus grand des artistes » a écrit Balzac. Mais trois rencontres qui changeront leurs vies.
Leur point commun? L’un et l’autre garderont au fond d’eux-mêmes une rancune éternelle envers ceux qui les ont fait naître, rancune qui ne s’éteindra qu’avec leur mort.
sources : © Jacob-Duvernet Eds 2013

Laissez un commentaire