LE COUTEAU DE JENUFA

Des enquêtes croisées

Philologue et germaniste, Xavier Hanotte, né et vivant en Belgique, a traduit quelques-uns des plus grands romanciers flamands et néerlandais contemporains. Ses romans, « Manière noire » (1995), « De secrètes injustices « (1998), « Derrière la colline » (2000), « Les Lieux communs » (2002), « Ours toujours » (2005), ainsi que son recueil de nouvelles, « L’Architecte du désastre » (2005), tous publiés chez Belfond, ont été unanimement salués par une critique élogieuse.

Roman deXavier Hanotte
Editions Belfond

:: L’histoire ::
En ouvrant « Le Couteau Jenufa » le lecteur retrouve le petit monde de la 22e brigade de Police judiciaire, microcosme coloré d’une Belgique bien éloignée des habituelles caricatures. Solitaire mélancolique, mais néanmoins philosophe, l’inspecteur Barthélemy Dussert mène une carrière marquée par la réflexion plus que par l’action, au fil des enquêtes hors normes dont le charge sa hiérarchie. Pour le reste, la rêverie et l’amitié occupent sa vie, ainsi que les traductions éternellement recommencées du poète Wilfred Owen. Or voilà que, sans crier gare, le fragile équilibre de son univers menace de se rompre. En pleine réforme des polices belges, alors que la suppression de sa brigade est programmée, va-t-il conserver son emploi de flic ? Avouera-t-il enfin son amour à Katrien, sa taciturne coéquipière ? Et qui est donc ce Jacques Travers, dont lui parviennent régulièrement, par courrier, les fragments d’un texte évoquant étrangement le style d’un romancier disparu ? Les enquêtes, professionnelles et privées, se croisent. Les réponses vont tomber ; certaines seront surprenantes. Au point de défier le bon sens ?
sources : © Belfond 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This