LE DERNIER CERTIF

Une chronique douce-amère

En cette année 1962, la guerre d’Algérie s’achève dans les pleurs. De Gaulle réclame une élection présidentielle au scrutin universel et un monde nouveau s’ouvre où le certif ne peut survivre… Après « L’Année du certif » (1995) et « Les Grandes Filles » (1996), tous deux adaptés à la télévision (par Jacques Renard avec Jean Yanne et Jacques Bonnafé), Michel Jeury termine la trilogie avec la dernière année du certificat d’études. L’auteur, qui a été instituteur, livre à la fin les sujets d’examen donnés dans le Gard en juin 1963. On peut toujours essayer!

Roman de Michel Jeury
Editions Robert Laffont

:: L’histoire ::
À cinquante ans, l’institutrice Emma Béranger retrouve le village de Saint-André qui fut celui de sa famille. Elle se bat pour son métier mais, désormais, le certif n’ouvre plus les portes de l’avenir aux enfants des campagnes. Autre signe des temps, un bel homme s’installe à Saint-André. Un « pied noir » qui vient bouleverser le village avec son passé, ses différences. Dès leur première rencontre, Emma pressent que cet homme, tourmenté et mystérieux, peut aussi être son dernier compagnon d’amour.
sources : ©Robert Laffont 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This