La dernière muse

Franck Maubert a rencontré Caroline, le dernier modèle de Giacometti, à Nice. Dans ce roman, il restitue l’histoire inédite d’une petite vendéenne montée à Paris, et qui dévoile une face méconnue des dernières années de l’artiste.

Roman de Franck Maubert
Editions Mille Et Une Nuits

::L’histoire ::
« La nuit, Giacometti prenait ses quartiers dans des bars de Montparnasse. Chez Adrien avait sa préférence pour la jovialité des filles. Parmi celles-ci, il y avait Ginette et Dany, des demoiselles simples, un rien débauchées. Elles lui donnaient avec respect du “monsieur Albert”. Un soir, il n’avait pas tout de suite remarqué la petite dernière qui se prénommait Caroline. Elle se différenciait des autres par un éclat certain et un naturel désarmant. Elle était aussi beaucoup plus jeune, vingt ans à peine. Alberto et Caroline ne se quitteront jusqu’à la mort de l’artiste. Ils vivront un amour fou, un amour noir. Elle deviendra sa muse et son dernier modèle. »
sources : © Mille Et Une Nuits 2012

Laissez un commentaire