Un huit clos étouffant et dérangeant

Herman Koch est l’auteur de plusieurs romans, mais c’est « Le Dîner » qui lui apporte la consécration. Inspiré d’un authentique et cruel fait divers, élu Livre de l’année aux Pays-Bas, où il s’est vendu à près de 400 000 exemplaires, traduit dans une quinzaine de langues, salué par la critique internationale, « Le Dîner » est le premier roman de Herman Koch à paraître en France.

Roman de Herman Koch
Editions Belfond

::L’histoire ::
Succès phénoménal aux Pays-Bas, alliance détonante d’une comédie de moeurs à l’humour ravageur et d’un roman noir à la tension implacable, « Le Dîner » dresse le portrait de notre société en pleine crise morale. Deux frères se donnent rendez-vous avec leurs épouses dans un restaurant branché d’Amsterdam. Hors-d’oeuvre : le maître d’hôtel s’affaire. Plat principal : on parle de tout, des films à l’affiche, des vacances en Dordogne. Dessert : on évite soigneusement le véritable enjeu du dîner, les enfants. Car leurs fils respectifs ont commis un acte d’une violence inouïe. Un café, un digestif, l’addition. Reste la question : jusqu’où irions-nous pour préserver nos enfants ?
sources : © Belfond 2011

Laissez un commentaire