LE FAIT DU PRINCE

Le nouveau Amélie Nothomb

« Il y a un instant, entre la quinzième et la seizième gorgée de champagne, où tout homme est un aristocrate. » Amélie Nothomb.
Dès son premier roman paru en 1992, « Hygiène de l’assassin », Amélie Nothomb a conquis un large public. Vendu à plusieurs centaines de milliers d’exemplaires, « Stupeur et tremblements » (1999), couronné par le grand prix de l’Académie française, l’a définitivement consacrée comme un écrivain majeur. Ses livres sont traduits dans plus de 30 langues. Son dernier roman, « Ni d’Eve ni d’Adam », couronné par le prix Flore, a été l’un des très grands succès de 2007. Ce dernier roman est, gageons-le, promis au succés!

Roman de plus Amélie Nothomb
Editions Albin Michel

:: L’histoire ::
Baptiste Bordave voit mourir sur le seuil de sa porte un inconnu dont il décide de prendre l’identité.
Même âge, même aspect physique, mais le mort est riche, possède Jaguar, villa de luxe, épouse blonde et superbe… Devenu Olaf Sildur sans état d’âme, Baptiste espère couler des jours heureux à boire du champagne avec la veuve qui admet sa présence avec un naturel confondant.
Un conte moral (ou amoral, selon la lecture qu’on en fait) qu’il faut appréhender comme une sorte de fantasme universel, un conte de fées pour grandes personnes puisque le héros, de banal et commun, devient une sorte de maître du monde, de maître de son monde (richesse, ivresse, beauté…).
Maniant paradoxes, assertions et semi-vérités, Amélie Nothomb nous livre sa vision de l’utopie à deux où la liberté, le non faire et l’imprévisible sont rois, et le champagne le meilleur remède pour vivre heureux !
sources : ©Albin Michel 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This