Une bonne lecture pour l’été

Un souffle romanesque anime ce livre qui mêle réalité et fiction, amour et Histoire.

Roman de Nine Moati
Editions Balland

::L’histoire ::
1937, Vienne. L’arrestation de Fred Schwartz, son époux, a plongé Mina, juive d’origine tunisienne, dans un profond désespoir. Une nuit, elle s’enfuit en abandonnant Elisa, leur fille de 17 ans. L’orpheline rejoint son seul oncle à Paris mais dès l’entrée des Allemands dans la capitale, la famille part à Marseille. Objectif avoué : embarquer au plus vite pour Tunis. Elisa refuse de fuir et trouve une nouvelle raison de vivre en s’engageant dans la résistance. Elle y fait la connaissance de Marlène, une juive allemande plus âgée qu’elle, dont le mari catholique est emprisonné au camp des Milles, un camp de transit à Aix-en-Provence. Ensemble, elles vont œuvrer au sein de la Villa Bel Air, un lieu de refuge pour les artistes et intellectuels juifs et communistes (où passèrent Anna Seghers, André Breton, Joséphine Baker ou encore René Char) en attente de visas et passeports pour passer en Amérique. Elles y croiseront des résistants, dont l’action est restée célèbre aujourd’hui : Varian Frye, un américain chargé par la femme de Roosvelt de créer la Villa Bel air et Necdet Kent, le courageux vice-consul turc qui sauva des milliers de juifs alors que les Allemands avaient déjà envahi Marseille et que les rafles se faisaient de plus en plus violentes…
sources : © Balland 2012

Laissez un commentaire