Le parcours d’un jeune avocat italien

Auteur de ce beau premier roman, Antonia Monda, auteur italien cosmopolite, nous livre une symphonie douce-amère sur la conception de la justice et de la vie d’un jeune avocat et d’un vieux maître du barreau de Naples.

Roman de Antonia Monda
Editions Stock

:: L’histoire ::
Dans notre petite affaire, cher Andrea, nous avons décidé de défendre un homme qui nous paraît ignoble et qui l’est probablement. Mais une seule chose nous intéresse : établir si la responsabilité d’Arturo Eliodoro peut être prouvée. Tout le reste est totalement négligeable. Nous le défendons parce que nous respectons et célébrons la loi. Mais nous respectons et célébrons avant tout l’individu qui risque de se transformer en victime si l’on idolâtre ou blasphème la loi. Andrea Marigliano est un jeune avocat ambitieux, fasciné par un vieux maître du barreau de Naples qui se remet tout juste d’un cancer : Federico Scalia. Il devient son élève et son confident ; ensemble, ils vont partager leur conception de la justice, de la beauté, et enfin, de l’existence. Lorsqu’un client peu avenant accusé de pédophilie leur demande de prendre sa défense, deux mondes vont alors s’entrechoquer… Au sein d’un univers corrompu par le pouvoir de la presse et le culte de l’ambition, Marigliano pourra-t-il l’emporter tout en respectant les valeurs de son maître ?
: © Stock 2010

Laissez un commentaire