Un délicieux roman sur la transmission

Autour d’une maison, le récit tantôt grave, tantôt léger de trois générations de femmes. Entre les pages, on sent les odeurs de pomme et de vieilles pierres. Katharina Hagena nous livre ici un grand roman sur le thème du souvenir et de l’oubli.

Roman de Katharina Hagena
Editions Anne Carrière

:: L’histoire ::
Père et fille : comment se dire adieu ? Automne, hiver, printemps, été. Une année : c’est le sursis dont dispose Monsieur B., entre À la mort de Bertha, ses trois filles, Inga, Harriet et Christa, et sa petite-fille, Iris, la narratrice, se retrouvent dans leur maison de famille, à Bootshaven, dans le nord de l’Allemagne, pour la lecture du testament. A sa grande surprise, Iris hérite de la maison et doit décider en quelques jours de ce qu’elle va en faire. Bibliothécaire à Fribourg, elle n’envisage pas, dans un premier temps, de la conserver. Mais, à mesure qu’elle redécouvre chaque pièce, chaque parcelle du merveilleux jardin qui l’entoure, ses souvenirs se réveillent, reconstituant l’histoire émouvante, parfois rocambolesque, mais essentiellement tragique, de trois générations de femmes.
: © Editions Anne Carrière 2010

Laissez un commentaire