LE LIVRE DE L’EAU

Une grande leçon de vie

Cette autobiographie est considérée par beaucoup comme le meilleur livre d’Edward Limonov. Ce livre complète le portrait qu’en a fait Emmanuel Carrère, en présentant le regard de l’auteur sur lui-même.

Roman de Edward Limonov
Editions Bartillat

::L’histoire :: À partir de souvenirs géographiques organisés autour du thème de l’eau, Limonov raconte en détail ses rencontres, ses aventures, ses engagements à travers la Russie, l’Ukraine, l’Europe, l’Amérique. Chaque partie est organisée selon un thème : les mers (Océan Atlantique, Pacifique, Méditerranée, Mer Noire…), les fleuves (Don, Volga, Danube, Tibre, Seine, Hudson…), les lacs, lagunes, étangs, (Gueorguievsk, Transnistrie…), les fontaines (Rome, jardin du Luxembourg), les saunas et bains publics. Le livre s’achève sur une tempête à Moscou. La chronologie est brouillée : Limonov circule librement dans les méandres de ses souvenirs. Il s’y livre comme dans aucune autre œuvre. On comprend mieux le sens de ses engagements et l’orientation qu’il a voulu donner à sa vie en empruntant des chemins héroïques. À sa manière, rebelle et fougueuse, Limonov est un Russe citoyen du monde qui a connu deux grandes passions : la guerre et les femmes.
sources : © Bartillat 2014

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This