Un Golden boy repenti

Cette autobiographie du plus dément des requins de la finance restera dans les annales. Parce qu’elle est authentiquement insensée. Et parce qu’elle constitue le faire-part de décès des exubérantes années Bourse. À moins que tout ne recommence de plus belle demain ? Son histoire a séduit Martin Scorsese qui veut en faire son prochain film.

Récit de Jordan Belfort
Editions Max Milo

:: L’histoire ::
Déjanté, drogué, drôle et … multimillionnaire. Tel est le portrait explosif de Jordan Belfort surnommé le « Loup de Wall Street ». L’auteur mène de main de maître ce récit autobiographique endiablé. En 1987, âgé de vingt ans à peine, il entre au plus bas de l’échelle dans une société d’investissements de New York. Six ans plus tard, Belfort est à la tête de sa propre société boursière, Statton Oakmont. À ce stade, ses activités lui rapportent 1000 dollars par minute. Chaque jour il est à la tête d’un nouveau million. Multimillionnaire, son quotidien ressemble à celui d’un roi et ses excès sont à faire pâlir les plus grandes des rocks stars. Entre cocktails de drogues et prostituées, il ira jusqu’à se crasher en hélicoptère sur sa propre maison familiale. Au sommet de sa fortune, il hasarde des placements douteux en Suisse. Une aventure qui marque le début de sa chute vertigineuse et provoque son arrestation par le FBI.
sources : © Max Milo 2009

Laissez un commentaire