Une enquête dans les coulisses du cinématographe

Après « La danse des illusions », Brigitte Aubert nous propose une nouvelle enquête du journaliste Louis Denfert. « Ayant été littéralement élevée dans un cinéma – la salle familiale », Brigitte Aubert plonge au cœur de la glorieuse épopée des pionniers du cinématographe. Dans les coulisses de la lanterne magique, péripéties, mystères et drames se succèdent à un train d’enfer!

Roman de Brigitte Aubert
Editions 10-18, Collection Grands Détectives

:: L’histoire ::
En 1891, Louis Denfert, jeune et impétueux reporter au Petit Éclaireur, ronge son frein entre chroniques sportives et articles mineurs lorsqu’il est envoyé en reportage à Dijon sur une affaire au parfum de scandale : une honorable gouvernante anglaise a été retrouvée, dans le train de nuit Paris-Marseille, sauvagement égorgée et démembrée. Ce meurtre aurait-il un lien avec la disparition, un an auparavant, dans le même train, de Louis Aimé Augustin Leprince, un inventeur franco-anglais qui venait de mettre au point un appareil de projection d’images révolutionnaire ? Louis était impatient d’en découdre, il va être servi !
sources : ©10-18 2008

Laissez un commentaire