Une ballade incantatoire

« Le Monde sans vous » est une sorte de « tombeau » composé de deux récits, hommage à ses parents disparus, dont tout lecteur ne peut que ressentir la puissance, l’émotion et la beauté.
Prix Femina 1989 pour « Jours de colère », Grand Prix Jean Giono 1998 pour « Tobie des Marai »s, Sylvie Germain a publié aux éditions Albin Michel « Magnus », prix Goncourt des lycéens 2005, « L’inaperçu » en 2008 et « Hors champ » en 2009.

Roman de Sylvie Germain
Editions Albin Michel

::L’histoire ::
Dans Variations sibériennes, Sylvie Germain évoque un voyage dans le Transsibérien juste après la mort de sa mère. Tout en s’imprégnant de cette « terre qui dort » où reposent mammouths et princesses de l’Altaï, elle convie les poètes Pasternak, Akhmatova, Cendrars, Mandelstam, mais aussi les esprits, les légendes, tout ce qui fait l’âme d’un peuple, et fait offrande de ce paysage enténébré, douloureux, vivant et magnifique à sa mère qui ne le verra plus. Dans Kaléidoscope, c’est le père qu’elle convoque. Issu d’une lignée d’horticulteurs qui recherchaient le secret de la rose noire, il cultivait les mots et les paysages intimes dont elle retrouve le mystère dans les tableaux de Piero della Francesca ou de Patinir.
sources : © Albin Michel 2011

Laissez un commentaire