Un témoignage sur la crise

Pendant six mois, Florence Aubenas a quitté « le Nouvel Obs, sa famille est ses amis et s’est immergée dans une ville normande pour raconter le uotidien des travailleurs précaires. Dans ce document, elle raconte l’humiliation, mais aussi la solidarité d’un monde où chacun lutte pour sa survie.

Essai de Florence Aubenas
Editions de l’Olivier

:: L’histoire ::
En immersion dans le pays profond, ou :J.F. cherche travail désespérément.Comment vit-on en France, aujourd’hui, quand on a un revenu inférieur au Smic – voire pas de revenu du tout ?Pour le savoir, Florence Aubenas quitte temporairement sa famille, ses amis et son emploi de grand reporter au Nouvel Observateur pour vivre pendant 6 mois dans la France de tout en bas. Embauchée d’abord comme femme de ménage dans une ville de province, cumulant les contrats précaires, elle plonge dans un autre monde. Un monde où le travail est rare et les nuits brèves, l’exploitation maximale et la solidarité minimale. Où les lieux de rencontre sont le Pôle emploi et l’hypermarché local. Entre colère et résignation, chacun lutte pour sa survie. Document exceptionnel sur des Français invisibles, ce livre est aussi une extraordinaire galerie de portraits, un récit où la condition humaine se dévoile dans toute sa nudité.
: © Editions de l’Olivier 2010

Laissez un commentaire