Une certaine douceur de vivre

Une nuit d’été, au bord de l’eau. On boit, on fume. La conversation s’arrête sur ces objets qui ont marqué les uns et les autres et dont la vie a peu à peu estompé la trace.
Ce sixième roman de Bernard Chapuis, sensible, drôle et élégant, célèbre l’amitié.

Roman de Bernard Chapuis
Editions Stock

:: L’histoire ::
Quatre objets étranges, quatre orphelins adoptés par quatre célibataires : Talbeau, avocat débonnaire et somptueux, Valentine, dont le salon russe ne désemplit pas, Luca, photographe de charme à l’accent romain, et Bichot, le voisin du dessus, le petit homme au coeur d’une tribu imaginative. Des voix, des rires, des dîners, des bouteilles, des chats. Les objets : la selle du cavalier indien, le lit Ernest Boiceau, la tacouba d’Ahamed, le matsu des Kotani. Le jeu est de les trouver. Quatre voyages qui commencent et s’achèvent au cap Ferret en passant par le lac Léman, l’océan de sable du Ténéré, la nier intérieure du Japon. Sous le vent de l’amitié, quatre histoires entourées d’eau.
: © Stock 2009

Laissez un commentaire