LE SANG DES PINS

Un polar dans les pins

Henri Sacchi, auteur d’un ouvrage historique de référence sur la guerre de Trente Ans, a également publié plusieurs romans, dont « La Dogaresse » qui a obtenu, en 1994, le prix de la Fondation Charles Oulmont, sous l’égide de la Fondation de France. Amoureux du Sud-Ouest, il réside fréquemment dans sa maison au coeur de la forêt landaise.

Roman de Henri Sacchi
Editions Aubéron

:: L’histoire ::
Mugos, petit village des Landes, est en émoi à la suite de la découverte, dans la forêt, d’un cadavre affreusement mutilé. À la tête de la brigade de gendarmerie, le capitaine Santerne, ancien du G.I.G.N., en charge de l’enquête, cherche à identifier la victime, un homme âgé de soixante-dix ans environ, dont le corps a été aspergé d’acide aux mains et au visage, mais aussi, plus curieusement, sur le bras. Il essaie d’établir le lien avec un autre crime, présentant ces exactes similitudes, commis quelques mois auparavant sur un homme du même âge, et toujours non élucidé. Serge Lescas, jeune garagiste et capitaine de l’équipe de rugby locale, va peu à peu découvrir la véritable identité et le passé compliqué de son père, Maurice, modeste gemmeur de pins. Ce dernier vit dans une maison isolée, « La Loubeyre », à quelques kilomètres de Mugos, et Serge entretient depuis toujours avec lui une relation distante. Quelques jours après ce second drame, son père disparaît brusquement de son domicile et Serge craint, son chien ayant été massacré, qu’il n’ait été lui aussi victime d’un meurtre…
sources : © Aubéron 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This