LE SENS DE LA FAMILLE

Une histoire autobiographique

A.M. Homes, la romancière américaine auteur de plusieurs romans, lauréate de nombreuses distinctions, s’était faite remarquer l’an dernier avec l’étonnant « Ce livre va vous sauver la vie ». Avec « Le sens de la famille », une histoire autobiographique, elle raconte comment, après avoir été abandonnée à sa naissance, ses parents biologiques ont fait irruption dans sa vie trente et un ans après.

Roman de A.M. Homes
Editions Actes Sud

:: L’histoire ::
Issue d’une liaison entre une jeune femme de vingt-deux ans et son employeur – un homme marié plus âgé qu’elle et déjà père de famille -, adoptée par un couple d’universitaires que la mort a privés de leur fils, c’est à l’âge de trente et un ans que A. M. Homes voit ses parents biologiques surgir. l’un après l’autre, sur la scène de son existence de jeune romancière new-yorkaise alors en train de recueillir le fruit de ses premiers succès littéraires… Mère à son tour au moment où elle prend la décision de se risquer au périlleux récit autobiographique requis par cet événement, l’écrivain évoque de manière volontairement factuelle l’impérieuse et soudaine nécessité de se doter d’un « roman familial » enfin lisible et acceptable, qui lui fait alors entreprendre, presque malgré elle, un éprouvant voyage identitaire, aux allures, parfois, de film noir, entre frénésie généalogique et ressassement du traumatisme de l’abandon. Interrogeant sans détour la problématique de l’édification de l’individu dans ses rapports avec ce qu’il est convenu d’appeler le « sens de la famille ». A. M. Homes livre ici un récit stupéfiant de profondeur et de courage. qui. n’épargnant ni l’adopté ni l’adoptant. installe peu à peu le visage inconstant de l’amour au centre géométrique de la relation de parenté, tel un trou noir hantant la galaxie des destinées humaines.
: © Actes Sud 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This