LE WEEK-END

L’amitié passe-t-elle avant tout jugement moral ?

Bernhard Schlink, né en 1944, est juriste. Il est l’auteur de romans policiers et du best-seller mondial « Le liseur » (2001), traduit en plus de trente langues et paru aux Editions Gallimard comme toute son œuvre dont « Le noeud gordien » (2001) ou « Le retour » et « Vérifications faites » publiés en 2007.

Roman de Bernhard Schlink
Editions Gallimard

:: L’histoire ::
Après plus de vingt ans passés derrière les barreaux, Jörg est gracié par le président de la République allemande. Pour ses premières heures en liberté, sa sœur Christiane a organisé des retrouvailles avec de vieux amis dans une grande demeure à la campagne, près de Berlin. Mais ce week-end, qu’elle avait souhaité paisible, est difficile à vivre pour tout le monde, tant les questions de responsabilité, de culpabilité et de pardon sont dans toutes les têtes. Car Jörg est un ancien terroriste de la Fraction Armée Rouge. Pendant trois jours, les coups de théâtre et de bluff des uns et des autres vont se succéder. Chacun cherche sa place, et le choc des biographies, des rêves et parfois des mensonges produit plus de questions que de réponses. L’amitié passe-t-elle avant tout jugement moral ? Le regret et le pardon sont-ils souhaitables, possibles, suffisants ? « Le week-end » renoue avec la force et la concision du premier grand succès de Bernhard Schlink, « Le Liseur », et prolonge avec beaucoup de talent les interrogations qui hantent son œuvre.
sources : © Gallimard 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This