Un regard pudique

Pour son dix-neuvième roman, Anne Tyler (Prix Pullitzer en 1989), parle du veuvage, un sujet grave, avec drôlerie.

Roman de Anne Tyler
Editions Stock

::L’histoire ::
Homme d’habitude, Aaron a passé son enfance sous la domination d’une soeur aînée trop attentionnée et quelque peu tyrannique. Lorsqu’il rencontre Dorothy, une jeune femme indépendante, au physique quelconque et au franc-parler, c’est une bouffée d’air pur. Il l’épouse sans éprouver l’ombre d’un doute et s’installe dans une vie conjugale harmonieuse et paisible.
La mort de Dorothy, tuée par l’effondrement d’un arbre sur leur maison, brise cet équilibre. Il est anéanti. Seul le retour épisodique de sa femme d’entre les morts l’aide à vivre le moment présent et à trouver un peu de paix. Il se rend néanmoins chaque matin au bureau, une maison d’édition familiale à compte d’auteur qui publie aussi des guides destinés aux nuls et novices pour affronter les vicissitudes de l’existence. Il découvre ainsi peu à peu qu’il est possible d’apprendre à faire ses adieux quand on est un débutant dans ce domaine.
sources : © Stock 2014

Laissez un commentaire