LES CHAMPS CANNIBALES

Une héroïne intrépide

Avec « Les Champs cannibales », Roman Rijka, spécialiste de la Russie, de l’Ukraine et de la Roumanie – en particulier de la première moitié du XXe siècle -, passionné d’histoire militaire, poursuit sa lecture romancée de l’histoire de la Russie débutée avec « Les Sept Trains de l’impératrice ». On retrouve avec plaisir à Paris, Tatyana Duchesne, la jolie journaliste, dix ans après avoir été confrontée aux Bolcheviks et à la révolution russe de 1917.


Roman de Roman Rijka
Editions Héloïse d’Ormesson

:: L’histoire ::
Réfugiée à l’Ouest, loin de la guerre civile, la princesse Olga, figure de la jet-set, est l’égérie des plus grandes marques de luxe. Mais la révolution n’admet pas de trêve. Lorsque lui parviennent les rumeurs d’une famine provoquée pour briser la résistance paysanne à la collectivisation, l’ex-impératrice, révoltée, décide de sensibiliser l’opinion internationale. Des millions de civils sont menacés, elle doit sauver son peuple. Son amie Tatyana Duchesne, intrépide reporter, accepte de partir mener l’enquête. Tandis que la machine médiatique s’emballe, les jeunes femmes se heurtent à l’impitoyable commissaire Marlou et à son acolyte, la danseuse étoile Lilia Lilifieva dont la présence inquiétante plane sur de noirs complots.
Mélant histoire et fiction, l’auteur a écrit un roman très efficace, avec très peu de pauses entre les scènes d’action.
sources : ©Héloïse d’Ormesson 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This