Un livre décapant pour couper le cordon

« Je ne t’ai pas élevée pour qu’un autre en pofite ». Avec humour et dérision, Amandine Cornette de Saint Cyr, après « Bonne à rien », paru aux éditions Anne Carrière, croque cette fois la dévoration maternelle.

Roman de Amandine Cornette De Saint-Cyr
Editions Plon

::L’histoire ::
Vingt-sept ans que ma Mère me phagocyte avec ses « je t’aime ».
Vingt-sept ans qu’Elle me rabâche que la seule personne capable de m’aimer, c’est Elle.
Vingt-sept ans qu’Elle m’étrangle avec son cordon sur lequel je tire vainement.
Mais là, c’est fini, j’ai trouvé le courage de le trancher.
Je vais faire ma vie loin d’Elle.
Avec un autre qu’Elle.
Enfin…
sources : © Plon 2012

Laissez un commentaire