LES GRAFFITIS DE CHAMBORD

Un roman sur la mémoire et l’oubli

Trois hommes, Trévor, Simon, Isaac, trois époques, 2006, 1945, 1940. Les graffitis de la galerie du château de Chambord vont mystérieusement les rapprocher. Un premier roman bouleversant sur la mémoire et l’oubli.

Roman de Olivia Elkaim
Editions Grasset

:: L’histoire ::
Trois hommes. Trois époques. Trois histoires.
2006 – Trevor est banquier d’affaires. Homme sans passé ni passion, il vit dans un grand appartement à Paris. Il ne connaît pas l’amour, ne cherche pas d’amitiés. Depuis que ses parents sont morts, il est seul et pleure parfois sans aucune raison. Un matin, il reçoit une grande enveloppe qui va bouleverser sa vie.
1945 – Simon est écrivain. Il est juif. Caché pendant la guerre dans un village près de Mâcon, il gagne Paris à la Libération. Ses parents ont disparu. Il les cherchera en vain, et n’aura de cesse de fouiller son passé pour fixer leurs visages et ses rares souvenirs.
1940 – Isaac est résistant. Il a abandonné sa famille pour suivre Dora, une femme libre et énigmatique, qu’il aime passionnément et qui rend les hommes fous de désespoir. Ils font partie du réseau « Chambord ». Ils partagent le quotidien de leurs frères d’armes, leurs peurs et leurs joies. Enfermés dans le château, ils errent dans les galeries, dans ses pièces froides et obscures aux murs maculés de graffitis, comme en des catacombes.
Ce sont ces graffitis, dont certains datent du XVIIè siècle, qui vont mystérieusement rapprocher Isaac, Simon et Trevor. Quel est le lien souterrain, plus fort que la mort, qui unit ces trois destins ?
sources : ©Grasset 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This