LES RÊVES BARBARES DU PROFESSEUR COLLIE

Une épopée familiale loufoque

Après un premier livre à l’humour caustique très remarqué, « Sorbonne Confidential » (Fayard, 2007), Laurel Zuckerman offre ici un roman d’aventures décalé, une comédie familiale loufoque, une satire du milieu de la recherche et une interrogation presque sérieuse sur la place de l’histoire dans la société – le tout d’un trait de plume vif et enlevé.

Roman de Laurel Zuckerman
Editions Fayard

:: L’histoire ::
Après vingt ans de mariage, la femme de Robert Collie s’est résignée à vivre avec un historien qui frétille de bonheur à la découverte d’un fragment de papyrus moisi ou d’un tesson d’amphore. Derrière les murs épais du Centre des Etudes Barbares de Paris, il passe ses jours et ses nuits plongé dans la documentation ancienne.
Une fois par lustre, elle aimerait tout de même un peu d’attention. Un restaurant. Un cinéma. Ou les deux ! Pas de chance, Robert est noyé sous le travail : à la lumière de nouvelles sources, il se propose de contredire tout ce qu’on sait sur un tyran du Caucase mort depuis mille cinq cents ans. C’est urgent ! Urgentissime !
Le problème, c’est que l’Histoire n’est pas sans rapport avec le présent. Remettre en question un héros national au nom d’une prétendue rigueur historique est pure inconscience. Le pacifique Robert Collie s’apprête à froisser la susceptibilité de tout un peuple, dont certains éléments incontrôlés pourraient se montrer violents. Pour défendre sa thèse, le mari-historien va-t-il devoir sortir de son bureau ? Se transformer en historien-homme-d’action ? Il en a si peu le profil que sa femme se verra obligée de lui prêter main forte.
sources : © Fayard 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This