LES SAISONS DE LA SOLITUDE

Un conteur hors pair

Traduit en quinze langues, salué par Jim Harrison, « Le chemin des âmes », premier roman aussi ambitieux qu’obsédant, a révélé Joseph Boyden comme l’un des meilleurs écrivains canadiens. « Les saisons de la solitude », deuxième volet d’un triptyque romanesque, reprend la trame de cette oeuvre puissante, entremêlant les voix de deux personnages contemporains.

Roman de Joseph Boyden
Editions Albin Michel

:: L’histoire ::
Le destin de Will, un ancien pilote, plongé dans le coma après une agression ; et celui de Annie, sa nièce, revenue d’un long et pénible voyage afin de veiller sur lui. Dans la communion silencieuse qui les unit, se lisent leurs drames et conflits les plus secrets. Prend alors forme une magnifique fresque individuelle et familiale, celle des Indiens d’Amérique d’aujourd’hui, qui nous entraîne de l’immensité sauvage des forêts canadiennes aux gratte-ciel de Manhattan. Ce roman saisissant, porté par la poésie brute de Joseph Boyden et l’humanité de son regard, a été couronné à l’automne 2008 par le plus grand prix littéraire canadien, le Giller Prize.
sources : © Albin Michel 2009

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This