Le poète et le dictateur

En 1979, Robert Littell, a rencontré la veuve du grand poète russe, Osip Mandelstam, mort en route vers un goulag en Sibérie. En laissant repartir l’écrivain américain, la vieille femme lui a fait un adieu qui allait hanter le romancier depuis ce jour jusqu’à présent. Lui ouvrant la porte, jetant un regard furtif à droit et à gauche, elle lui a chuchoté à l’oreille,  » Surtout ne parlez pas l’anglais dans les couloirs… »
Ancien journaliste à Newsweek, spécialisé dans les affaires russes et moyen-orientales, Robert Littell se consacre depuis les années 70 entièrement à la littérature. Il a notamment publié « Ombres rouges » (1992), « Le Sphinx de Sibérie » (1994) ; « Légendes » (2005) et sa grande saga de la CIA, « La Compagnie » (2003), adaptée dans une série pour la télévision, ainsi qu’un livre d’entretiens avec Shimon Peres (1997).

Roman de Robert Littell
Editions Baker Street

:: L’histoire ::
Printemps 1934. Dans une Russie soumise à la terreur stalinienne, le poète Ossip Mandelstam, au péril de sa liberté de son art et même de sa vie, compose un violent réquisitoire contre le maître du Kremlin, sous la forme d’une épigramme qui circule clandestinement jusqu’à ce que Staline en apprenne l’existence. Par les voix alternées du poète et de ses proches sa femme Nadejda, son amie intime la poétesse Anna Akhmatova et l’écrivain Boris Pasternak, futur auteur du Docteur Jivago, « L’hirondelle avant l’orage » raconte le douloureux périple de Mandelstam qui subira arrestation, torture et exil, pour avoir osé dire sa vérité. Robert Littell, souvent considéré comme l’un des maîtres contemporains du roman d’espionnage, dévoile dans ce livre poétique un autre versant de son immense talent. S’inspirant de la tragique destinée du grand poète russe, avec cet art qui lui est si particulier d’entremêler fiction et Histoire, il nous offre ici une méditation d’une force rare sur l’artiste face au pouvoir. A travers le récit de l’étrange fascination entre le poète et le dictateur, ce roman rend hommage à l’incroyable acte de défi de Mandelstam et explore toute la complexité de l’engagement de l’écrivain.
sources : © Editions Baker Street 2009

Laissez un commentaire