L’IDIOT DU PALAIS

Une histoire tendue et glaçante

On peut lire ce premier roman comme une fiction mais aussi comme un document terrifiant sur les enclaves juridiques qui prospèrent présentement au cœur de Paris. Car au palais, le droit français n’a pas cours, ni en matière de travail ni en matière de mœurs.

Roman de Bruno Deniel-Laurent
Editions Table ronde

::L’histoire ::
On l’appelle le Palais. C’est une prison dorée des beaux quartiers de Paris. Originaire de Serbie, Dušan vient d’y être recruté comme agent de sécurité. Au service de la Princesse, il passe son temps à attendre, simple figurant d’une farce où se mélangent le protocole et les caprices. Lorsque le Prince débarque sans préavis des États-Unis, Dušan endosse un nouveau rôle. Le ‘docteur’ Élias, âme damnée des lieux, lui confie la mission délicate de pourvoir aux fantasmes du Prince.
C’est ainsi qu’il recrute Khadija sur les boulevards extérieurs. Il ne sait pas qu’en la ramenant au Palais il va signer sa propre perte. Et retrouver le goût de la liberté.
sources : © Table ronde 2014

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This