L’ORIGINE DU SILENCE

Un roman riche et dense où histoire et fiction se mêlent avec bonheur

Jed Rubenfeld, ancien étudiant de Princeton et de Harvard, est professeur de droit constitutionnel à l’université de Yale, aux Etats-Unis. Après son remarqué « L’interprétation des meurtres », paru en France en 2007, il arrive au Fleuve Noir avec un nouvel opus « L’origine du silence », mettant à nouveau en scène Sigmund Freud.

Roman de Jed Rubenfeld
Editions Fleuve Noir

::L’histoire ::
Un soleil radieux baigne Wall Street, le douzième coup de midi résonne au clocher de Trinity Church quand une violente explosion retentit. Une vague de terreur sans précédent s’abat sur New York, des centaines de victimes sont à déplorer. Nous sommes au mois de septembre… 1920. Trois amis assistent à la scène : le capitaine de police James Littlemore, le docteur Stratham Younger, et Colette Rousseau, une jeune scientifique française tout juste arrivée aux Etats-Unis avec son frère Luc, un enfant rendu muet par les horreurs de la guerre. Peu de temps après la déflagration, Colette est prise pour cible de mystérieuses attaques, mais par qui? Pourquoi? La piste à la fois policière et psychologique qui commence à se dessiner dépasse les frontières américaines. De Wall Street à Paris ou à Prague, et du cabinet viennois de Sigmund Freud à l’antichambre du pouvoir à Washington, les pièces du puzzle se mettent progressivement en place. Tandis que Freud tente de découvrir l’origine du silence de Luc, il élabore une théorie qui pourrait bien éclairer d’un jour nouveau les deux enquêtes…
sources : ©Fleuve Noir 2011

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This