Une éducation anglaise

Diplômée d’Oxford, Naomi Alderman a vécu plusieurs années à New York. Son premier roman, « La Désobéissance » (Editions de l’Olivier, 2008), a été très remarqué à sa sortie et a reçu l’Orange Award for New Writers en 2006.

Roman de Naomi Alderman
Editions de l’Olivier

::L’histoire ::
Après la communauté juive orthodoxe qui était au centre de La Désobéissance, Naomi Alderman s’intéresse dans Mauvais genre à un autre cercle très fermé : la prestigieuse université d’Oxford. Portrait d’un groupe d’amis réuni autour du séduisant (et manipulateur) Mark Winters, ce roman initiatique raconte les premières amours, les soirées inoubliables, mais aussi le désenchantement et les bouleversements intimes de cet âge de déraison qu’est la jeunesse. Dans la lignée du Maître des illusions de Donna Tartt, Mauvais genre révèle la perversité cachée derrière les façades impeccables d’Oxford, ce monde faussement exemplaire qui prépare à tout sauf à la réalité.
sources : © Editions de l’Olivier 2011

Laissez un commentaire