Un roman fort et envoûtant

Né en 1945, Pierre Pelot est l’auteur de nombreux livres, dont notamment « L’Eté en pente douce », » Le pacte des loups » et plus récemment le magistral « C’est ainsi que les hommes vivent ».

Roman de Pierre Pelot
Editions Héloïse d’Ormesson

::L’histoire ::
13 juillet 1957. A la tombée de la nuit, Zan, le fils du Grand Marcel, a donné rendez-vous à Tipol, Belette et ses sœurs au cimetière de Saint-Maurice-sur-Moselle. En cette veille de fête nationale, l’exploration d’un mystérieux souterrain va bouleverser la vie de ces gamins. Pourtant, l’été 57 semble un été comme les autres. La bande joue aux Indiens, attaque un train, pêche à la truite, construit des cabanes. Mais la face sombre des vacances éclate : incendie criminel, amours contrariées, disparition de cadavre, Méline et ses vilaines idées.
2004. Un forcené a tué des ouvriers alors qu’ils démolissaient la vieille maison des Baillon. Rien ne peut expliquer la folie qui s’est emparée de lui. Rien… sauf l’histoire de ces mômes quarante-sept ans plus tôt, où les jalousies des uns et l’amour des autres se mélangent pour aboutir à cet inexplicable massacre ! La noirceur des tourments sous la pâleur des visages d’enfants, la vie tumultueuse comme ces rivières des Vosges, la relation exclusive, soudain troublée, d’un fils pour son père…
sources : ©Héloïse d’Ormesson 2011

Laissez un commentaire