MEURTRES EN BLEU MARINE

Un roman au suspense infernal

Un jeune cow-boy solitaire sauve deux enfants et protège leur mère de la violence d’anciens flics ripoux de Los Angeles échoués dans le Wyoming. Maniement extrêmement habile de la violence, suspense qui ne faiblit pas, portrait d’un rancher de la vieille école qui, au risque de mourir, va tenir tête à des professionnels de la police surarmés et décidés à lui faire la peau, « Meurtres en bleu marine » est un livre où transparaît toute la complexité de la nature humaine. Auteur, entre autres ouvrages, de « Détonations rapprochées », « La Mort au fond du canyon », « Winterkill et L’Homme délaissé », C. J. Box vit dans le Wyoming et est traduit dans une douzaine de langues.

Roman de C.J. Box
Editions Seuil

:: L’histoire ::
S’ils n’étaient pas allés à la pêche en ce début de printemps, Annie Taylor, 12 ans, et son frère cadet William n’auraient pas dû fuir à toutes jambes après avoir vu quatre hommes en exécuter un cinquième. Et leur mère, Monica, ne serait pas morte d’inquiétude en ne les voyant pas revenir à la maison. Plus grave encore, les assassins, d’anciens flics de Los Angeles à la retraite, n’auraient pas pu persuader le shérif incompétent de ce petit village perdu du nord de l’Idaho de… prendre en main l’enquête ! Heureusement, Jess Rawlins, un rancher de la vieille école au bord de la faillite recueille les deux enfants et après pas mal d’hésitations, décide de croire ce qu’ils lui disent avoir vu et de les protéger. Mais comment trouver de l’aide dans un endroit où les trois quarts des ranchers eux aussi aux abois ont cédé leurs terres et leurs maisons à des inconnus pour essayer de s’en sortir ?
Rêves brisés par le manque d’argent, changements de mentalités dans un Far West peu à peu envahi par des citadins à la retraite, mais aussi courage et droiture d’individus qui savent dominer leur peur quand il s’agit de défendre des innocents, « Meurtres en bleu marine » nous fait découvrir un monde en proie à de grands bouleversements et un conflit entre l’ancien et le nouveau tout aussi grandiose que le cadre dans lequel il se déroule.
sources : ©Seuil 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This