MISERERE

Un très bon Grangé

En Amérique du Sud, Jean-Christophe Grangé a enquété sur une caste aux intentions effroyables : ce thriller s’ouvre sur l’assassinat d’un chef de chorale chilien dans une église arménienne; suivent d’autres crimes, des disparitions d’enfants de choeur, le tout accompagné d’inscriptions tirées du Miserere d’Allegri…

Roman de Jean-Christophe Grangé
Editions Albin Michel

:: L’histoire ::
Ce sont des enfants.
Ils ont la pureté des diamants les plus parfaits.
Aucune ombre. Aucune inclusion. Aucune faille.
Mais leur pureté est celle du Mal.

Etrange assassinat d’un chef de chorale d’origine chilienne dans l’église arménienne de Paris. Disparitions de plusieurs enfants de chœur. Série de meurtres opérée selon un protocole macabre : perforation inexplicable des tympans, inscriptions tirées du « Miserere » d’Allegri, mystérieuses traces de pas autour des cadavres : pointure 36… Pour mener l’enquête, deux flics « border line » comme les aime Grangé : Kasdan, le vieux briscard à la retraite, et Volo le toxico, beau comme une rock star. Origines arménienne et russe. Deux hommes intelligents, acharnés, hantés par leur passé. Du pur Grangé, complexe, tourmenté, baroque. Un de ses meilleurs thrillers, peut-être le plus inquiétant, qui mêle enfance, torture (des bourreaux nazis aux bourreaux chiliens), expérimentations scientifiques ultimes et musique…
sources : ©Albin Michel 2008

Laissez un commentaire





Pin It on Pinterest

Share This