Un roman hallucinant

Déjanté, angoissant, « No smoking » est une satire de nos sociétés occidentales. En ligne de mire : le politiquement correct, le colonialisme post-11 Septembre et les valeurs que l’«Axe du Bien» a tenté d’imposer au monde entier.
Will Self est né à Londres en 1961. Il a été distingué par la revue Granta comme l’un des meilleurs écrivains britanniques de notre époque. Souvent comparé à Don DeLillo, Thomas Pynchon ou William Gaddis, Will Self s’est imposé avec des romans comme « Mon idée du plaisir » (1997), « Les Grands Singes » (1998) ou « Dorian » (2004).

Roman de Will Self
Editions de l’Olivier

:: L’histoire ::
En vacances sur une île avec femme et enfants, Tom Brodzinski décide d’arrêter de fumer. Mais son ultime mégot atterrit par inadvertance sur la tête d’un autochtone et sa bonne résolution tourne au cauchemar : Tom est accusé de tentative de meurtre. Il est condamné par une mystérieuse tribu, les Tayswengos, et ne peut quitter l’île. Naïf, il réagit à cette situation kafkaïenne avec passivité. Il ignore qu’un étrange périple l’attend, avec chamanes, rituels initiatiques et paysages lunaires…
: © Editions de l’Olivier 2009

Laissez un commentaire